JEP 2016Ce samedi 17 septembre, et dimanche 18, se tiennent dans toute la France les 33e Journées Européennes du Patrimoine. Comme chaque année mais avec des variantes et des nouveautés, vous seront proposées de nombreuses manifestations, activités et visites tout autour de vous. Aussi m'a-t-il semblé urgent de réunir quelques informations sur la programmation dans le Haut Berry Giennois en cette occasion.

 

Autry-le-Châtel

  • A Autry-le-Châtel, les propriétaires du Petit Château, les Amis du Château d'Autry et nos amis de l'association Gien Généalogie vous proposent de 11h à 18h, samedi et dimanche des visites commentées du château et du parc, une exposition sur les maires d'Autry-le-Châtel et une exposition sur les Morts pour la France d'Autry-le-Châtel. Et tout cela pour 1€ (Gratuit pour les enfants). On ne peut que vous encourager à leur rendre visite dans ce très beau cadre goûté en son temps par Mme de Sévigné. (Nous avions découvert le site du Petit Château en avant-première de son ouverture au public, en 2010, en compagnie de la Société Historique et Archéologique du Giennois, lors de la première édition des Rallyes-Patrimoine du Giennois.)

Dates et horaires : Samedi 17 & Dimanche 18 septembre, de 11h00 à 18h00. Tarif : 1€ adulte, gratuit pour les enfants.

Autry château JEP 2016

 

Beaulieu-sur-Loire

 

  • A Beaulieu, les Amis de Beaulieu et les personnels de l'Office de Tourisme se proposent de vous faire découvrir l'ancienne église collégiale Saint-Etienne (ISMH), du sol au grenier puisque les impressionnantes charpentes feront partie de la visite (nous étions allés les découvrir en 2010 avec la Société Historique et Archéologique du Giennois, lors de la première édition des Rallyes-Patrimoine du Giennois) Une visite qui vaut le détour.

Date et horaire : Dimanche 18 septembre à 14h00. Tarif : GRATUIT

 

  • Une visite commentée de la grange pyramidale des Brosses, curiosité de ce Pays Fort, vous sera également proposée.

Date et horaire : Dimanche 18 septembre à 14h00. Tarif : GRATUIT

 

  • Toujours très actif cet Office de Tourisme de Beaulieu, et ça fait rudement plaisir ! Ainsi, bien sûr que l'Association des Amis de Beaulieu; l'un et l'autre vous proposent également une visite commentée du hameau de l'Etang-le-Comte, propriété des comtes de Sancerre dont il a tiré son nom. Un charmant petit village niché au milieu des vignes. Ces vignes sont celles du domaine Guérot, une petite exploitation viticole familiale dont les productions constituent sans doute l'un des meilleurs vins de l'appellation coteaux du Giennois. Une visite à déguster... avec modération, cela va sans dire ! Et Encore une étape réalisée en 2010 lors du premier Rallye-Patrimoine Giennois.

Date et horaire : Samedi 17 septembre à 16h00. Tarif : GRATUIT

 

  • Les propositions sont décidément riches à Beaulieu puisque vous aurez aussi la possibilité de suivre une visite commentée du hameau de Maimbray.

Date et horaire : Dimanche 18 septembre à 10h30. Tarif : GRATUIT

 

  • Toujours à Beaulieu, la maison des Chanoines, actuelle mairie; bâtiment en pans de bois remarquable remontant au XVe siècle et hébergeant aujourd'hui la mairie vous sera ouvert pour une visite commentée.

Date et horaire : Dimanche 18 septembre à 14h00. Tarif : GRATUIT

 

  • Enfin, à Beaulieu la programmation se termine par la possibilité qui vous est offerte de découvrir la maison Marret, place du 11 novembre, et son parc tout au long du week end. Tarif : GRATUIT

Beaulieu-sur-Loire, maison des Chanoines (Photo A. Estienne)

 

Châtillon-sur-Loire

 

Châtillon n'est pas en reste ! Voilà ce que vous ont concocté l'association Castellio et l'Office de tourisme :

 

  • Visite de l'église Saint-Maurice, de la crypte Saint-Posen et de la chapelle Saint-Hubert. (Rendez-vous devant l'église paroissiale) 

Date et horaire : Samedi 17 septembre à 14h30. Tarif : GRATUIT

 

  • Découverte du circuit des fresques urbaines. Visite commentée par l'un des artistes les ayant réalisées. (Rendez-vous devant l'Office de tourisme) 

Date et horaires : Samedi 17 septembre à 15h00. Tarif : GRATUIT

 

  • L'espace culturel municipal vous propose une exposition sur "l'Homme et son environnement à la préhistoire". 

Dates et horaires : Samedi 17 septembre de 10h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h00 & Dimanche 18 septembre de 15h00 à 18h00. Tarif : GRATUIT

 

  • Le musée municipal de préhistoire est quant à lui en visite libre.

Dates et horaires :  Samedi 17 septembre de 10h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h00 & Dimanche 18 septembre de 14h00 à 18h00. Tarif : GRATUIT

 

  • L'écluse de Mantelot est également au programme avec deux visites commentées. 

Date et horaires : Dimanche 18 septembre à 15h00 et 16h30 Tarif : GRATUIT

 

  • L'Office de tourisme vous propose également une visite commentée du parcours poétique, musée de sculptures en plein air qui s'étale sur près d'un kilomètre, en bord de Loire, entre le site classé de Mantelot et le site naturel protégé de l'Île à Gaston. (Rendez-vous à l'écluse de Mantelot) GRATUIT

Date et horaires : samedi 17 septembre à 10h30. Tarif : GRATUIT

 

  • Le Temple protestant de Châtillon sera également ouvert à la visite, libre le samedi sur demande auprès de l'Office de tourisme (afin d'obtenir la clé), libre ou commentée le dimanche par les soins de l'association Castellio.

Dates et horaires : Samedi 17 septembre, de 10h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h00 & Dimanche 18 septembre, de 15h00 à 18h00. Tarif : GRATUIT

 

Châtillon-sur-Loire, nef de l'église Saint-Maurice (Photo A. Estienne)

 

Et un peu au-delà du Haut Berry Giennois... 

 

Briare

 

  • Musée de la mosaïque et des émaux, visite commentée, démonstrations et réalisations de mosaïques

Visite libre de 10h00 à 18h00 les 17 & 18 septembre.

Visite guidée les 17 & 18 septembre à 14h00, 15h00 et 16h00.

 

  • Randonnée pédestre commentée autour du patrimoine fluvial de Briare : Canal Henri IV, Nouveau Bief du Canal Latéral à la Loire, Ancien canal Latéral à la Loire et Port de Plaisance.

Date et horaire : Dimanche 18 septembre à 9h30 (port de plaisance, quai de la Trézée) Tarif non communiqué.

 

  • Balades fluviales : En collaboration avec le Fluvial Club de Briare, Charmes Nautiques, Locaboat et Le Boat, balades fluviales commentées sur le Canal de Briare construit au XVIIe siècle à la demande du roi Henri IV.

Dates : 17 & 18 septembre. (Port de plaisance, quai de la Trézée) tarif non communiqué.

 

 

Sury-près-Léré

 

  • Visite commentée de l'église Saint-Jean-Baptiste (fin XVe-début XVIe)

Date et horaires : Dimanche 18 septembre à 14h30. Tarif non communiqué (probablement gratuit)

 

 

Léré

 

  • A Léré, un circuit de découverte de la ville vous est proposé. (Le rendez-vous semble être fixé devant la mairie, se renseigner auprès d'elle.)

Date et horaires : Dimanche 18 septembre à 10h00 et 15h00. Tarif non précisé (probablement gratuit)

 

Eglise collégiale Saint-Martin de Léré, la crypte romane (Photo A. Estienne)

 

Subligny

 

  • A Subligny vous est proposée la visite du moulin de Tirepeine (ISMH) dont l'établissement remonte au moins au XVe siècle. Le bâtiment conserve un mécanisme remarquable ainsi que tout son système hydraulique. (Localisation : sur la D47, exactement à mi-chemin entre Jars et Assigny. Contact : 02 48 73 87 25 ). Visite libre ou commentée.

Date et horaire : Dimanche 18 septembre à 9h30. Tarif : non précisé.

 

Un programme sympathique et sans doute non exhaustif. De quoi passer un week end culturel à deux pas de chez soi.

 

Mais comme ce blog est aussi un espace de liberté, parlons un peu des sujets qui fâchent. Parlons des absents. Parlons du programme que vous auriez dû avoir, mais que vous n'aurez pas pour ces Journées Européennes du Patrimoine.

N°1 : Saint-Brisson-sur-Loire

Chaque année depuis plus de 25 ans, l'Association des Amis du Château de Saint-Brisson-sur-Loire vous accueillait au château pour le week end. Visites guidées classiques, visites spéciales par les restaurateurs des parties fermées au public, démonstrations de tir de machines de guerre médiévales... Tout un programme pour toute la famille, dans la convivialité et le partage autour de la culture et du patrimoine, autour d'un grand monument du Giennois. 

Pour la deuxième année consécutive, les Amis du Château ne vous accueilleront pas au château pour les Journées Européennes du Patrimoine.

Les habitués de ce blog savent en effet que le 31 décembre 2014, la municipalité de Saint-Brisson, de façon unilatérale, avec le plus grand mépris et après 27 années de travail bénévole qui avaient permis de restaurer la quasi totalité du monument sans qu'il en coûtat bien lourd à la commune, ce 31 décembre 2014 donc, la municipalité nous foutait dehors avec perte et fracas avant de disperser les collections du château, léguées avec lui à la commune en 1987, à l'encan, et de brader le château comme on se débarrasse d'une vieille épave ou d'un chien galeux. (Voir mes articles précédents à ce sujet) Le tout avec une détermination et une hargne froide qui nous laisse encore pantois aujourd'hui. Cette blessure profonde sera longue, très longue à refermer. Un an bientôt après les chapitres les plus durs de cet épisode, je confesse qu'il me fait encore passer des nuits blanches. Des nuits à me demander ce que sont devenues les pièces que nous n'avons pas pu arracher aux griffes des marchands, et à me poser bien d'autres questions. Je profite donc de ce papier pour rappeler à tous les responsables de cet attentat contre le patrimoine, de ce gâchis humain et financier, ce que je pense d'eux, et leur adresser le témoignage de mon souverain mépris. Je n'ai pas la rancune facile, mais il y a des choses qui font si mal qu'il est impossible de les oublier.

Château de Saint-Brisson-sur-Loire vu du val (Photo A. Estienne)

 

N'ayant pas trouvé mention de Saint-Brisson-sur-Loire dans l'agenda officiel des JEP, je ne sais pas si quelque chose est prévu au château qui, racheté en septembre 2015 par M. Lancelot Guyot (SCI Tous au château), a rouvert ses portes au public au mois de juin dernier. 

 

N°2 : Gien

Voilà LA grande absente de ces Journées Européennes du Patrimoine : Gien. Une ville de plus de 15.000 habitants qui m'est chère et où RIEN n'est prévu pour ces Journées Européennes du Patrimoine, où, par comparaison, nous noterons qu'un village de moins de 2000 habitants tel que Beaulieu propose rien moins que 6 manifestations en deux jours ! 

Je veux croire qu'il s'agit là d'un oubli regrettable qui a fait que les (nombreuses !) manifestations prévues à Gien n'ont pas été relayées par la presse, ni par les sites spécialisés, ni par le programme officiel du ministère. Mais j'ai peur de ne pas croire moi-même à ce que je suis en train d'écrire. (Vous sentez que ça m'énerve ? Vous le sentez ? Eh bien vous êtes en-dessous la vérité, je vous l'assure.)

Alors on me rétorquera que, si je suis si malin, pourquoi est-ce que je ne propose pas moi-même quelque chose ?

Premièrement parce que, professionnel de la culture, je travaille chaque week end des Journées Européennes du Patrimoine (dans une ville autrement concernée par la culture et le patrimoine, est-il utile de le préciser ?), et je n'ai donc pas la possibilité matérielle de donner de mon temps en cette occasion, ce que je fis pour Saint-Brisson voilà quelques années.

Deuxièmement, parce que les idées ne me manquent pas, voilà un exemple de ce que l'on aurait pu; ou, devrais-je dire, de ce que l'on aurait proposer au public ce week end à Gien : 

  • Dans le cadre du thème des 33e Journées Européennes du Patrimoine, "Patrimoine et citoyenneté", visite commentée de l'hôtel de ville de Gien et de la place du général De Gaulle. A 11h00, 14h00, 15h00, 16h00 et 17h00, samedi 17 & dimanche 18 septembre
  • Visite commentée de l'église Sainte-Jeanne-d'Arc de Gien et de ses orgues trentenaires, à 14h00, 15h00, 16h00 et 17h00 samedi 17 et dimanche 18 septembre
  • Gien, de la perle médiévale au joyau de la Reconstruction, promenade commentée dans la ville basse, à la découverte d'une cité à deux visages. A 14h30 les samedi 17 et dimanche 18 septembre

Gien, vu du Berry. (Photo A. Estienne)

Et on pourrait continuer de dérouler ainsi toute une liste d'actions et de manifestations possibles, ce que je vais me garder de faire car je ne suis définitivement pas payé pour cela.

L'an passé le Conseil Départemental ouvrait les extérieurs du château au public (l'intérieur étant encore en travaux). Il ne semble pas que l'opération soit reconduite pour 2016, ou bien l'information n'aura pas été relayée par les canaux ad hoc.

Les Giennois devront donc (une fois de plus...) trouver dans les campagnes voisines, en Haut Berry notamment, de quoi satisfaire leur légitime curiosité et leur appétit pour la culture, l'histoire et le beau. 

Fin de ce billet politiquement incorrect.

Excellentes Journées Européennes du Patrimoine à toutes et à tous, et à bientôt pour des papiers plus historiques.