25 juin 2010

Les dessous de Saint-Brisson, 2e partie

Comme nous l’avons vu à l'occasion de la première partie de cet article, la culture de la vigne, probablement apparue très tôt sur le coteau, se développe particulièrement sous la houlette des moines bénédictins du prieuré. Au XIIIe siècle le bourg compte de nombreux vignerons. La cave du château stockait dès cette époque le vin reçu en paiement des impôts. Le prieuré percevait lui aussi le cens[1] sur les terres qu’il concédait en tenure[2], ainsi que la dîme sur la majeure partie du bourg. On ignore cependant quel type de bâtiment... [Lire la suite]