11 octobre 2015

Jours de tristesse

Le cauchemar Les 4, 5 et 6 octobre 2015 seront pour longtemps dans le Giennois marqués du sceau de l'infâmie. Durant trois jours en effet s'est déroulée la vente aux enchères publiques des objets mobiliers du château de Saint-Brisson-sur-Loire. Une vente décidée par le conseil municipal de la commune, après la cession du château lui-même à Lancelot Guyot, 24 ans, signée formellement le 10 septembre dernier. Deux événements dramatiques qui nous ont valu un excellent article dans la prestigieuse revue La Tribune de l'Art (en date du... [Lire la suite]

24 janvier 2015

Saint-Brisson : "Le mobilier pourrait être vendu aux enchères"

Comme je l'évoquais dans mon précédent billet, le conseil municipal de Saint-Brisson-sur-Loire se réunissait jeudi soir 22 janvier afin de voter la sortie du château de Saint-Brisson du domaine public de la commune, préalable très probable à sa vente prochaine. A la fin de ce billet, j'évoquais la question du devenir du mobilier. En effet, le château fut légué à la commune par ses dernières propriétaires et dernières descendantes de la famille Séguier qui l'occupait depuis 1567. Ce legs comprenait les meubles d'origine de la... [Lire la suite]
22 janvier 2015

Le château de Saint-Brisson s'enfonce dans les ténèbres et le silence.

Voilà, c'est fait. Le 30 décembre dernier, le château de Saint-Brisson-sur-Loire a fermé ses portes. Le lendemain, l'association des Amis du Château remettait les clés à la mairie à l'issue de sa délégation de service public. Oh cela paraît bien dérisoire après les jours terribles que nous venons de vivre... Mais même cette actualité n'aura pas fait fléchir, encore moins réfléchir semble-t-il les élus de la commune de Saint-Brisson-sur-Loire, leur maire en tête, Claude Pléau dans leur détermination absurde, pour ne pas dire... [Lire la suite]
06 février 2013

Les noix de la Bonne Dame

On l'oublie souvent mais pour "fonctionner" une église (avec un e minuscule) avait autrefois besoin de revenus propres. Outre la dîme qui, rappelons-le était à l'origine destinée à rémunérer le desservant mais qui fut souvent captée par les seigneurs laïcs en même temps que les cures et jamais restituée dans un grand nombre de cas ou seulement partiellement, et ce même après la réforme grégorienne (XIe siècle) dont les effets furent particulièrement précoces en Berry; la fabrique, conseil constitué de clercs et de paroissiens (les... [Lire la suite]
15 janvier 2013

La Vierge à l'Enfant de Saint-Brisson-sur-Loire

Eglise de Saint-Brisson-sur-Loire, la Vierge à l'Enfant éclairée par le vitrail d'axe du choeur. Depuis quelques années, l'église de Saint-Brisson-sur-Loire conserve une intéressante Vierge à l'Enfant. Retirée de la niche qu'elle occupait sur la petite place Croslin, niche qui avait été réaménagée pour l'accueillir suite à la disparition du bâtiment portant sa niche d'origine dans les années 1990 et dans laquelle elle se dégradait de plus en plus, la statue, après une minutieuse restauration fut placée au milieu des années... [Lire la suite]
25 juin 2010

Les dessous de Saint-Brisson, 2e partie

Comme nous l’avons vu à l'occasion de la première partie de cet article, la culture de la vigne, probablement apparue très tôt sur le coteau, se développe particulièrement sous la houlette des moines bénédictins du prieuré. Au XIIIe siècle le bourg compte de nombreux vignerons. La cave du château stockait dès cette époque le vin reçu en paiement des impôts. Le prieuré percevait lui aussi le cens[1] sur les terres qu’il concédait en tenure[2], ainsi que la dîme sur la majeure partie du bourg. On ignore cependant quel type de bâtiment... [Lire la suite]