17 septembre 2016

33e Journées Européennes du Patrimoine

Ce samedi 17 septembre, et dimanche 18, se tiennent dans toute la France les 33e Journées Européennes du Patrimoine. Comme chaque année mais avec des variantes et des nouveautés, vous seront proposées de nombreuses manifestations, activités et visites tout autour de vous. Aussi m'a-t-il semblé urgent de réunir quelques informations sur la programmation dans le Haut Berry Giennois en cette occasion.   Autry-le-Châtel A Autry-le-Châtel, les propriétaires du Petit Château, les Amis du Château d'Autry et nos amis de... [Lire la suite]

02 mai 2016

Les vitraux de l'église de Châtillon-sur-Loire - partie 2 : le choeur

  Les vitraux du choeur De très grandes dimensions, sans rapport aucun avec les petites lancettes de la nef, les vitraux du choeur sont dus à deux très bonnes signatures de la fin du XIXe siècle : Jules Boulanger (?-ca. 1915)  et Auguste Perrodin (1833-1887). Jouant sur de très grands à plats colorés, les deux artistes ont transposé sur verre plusieurs épisodes de la Passion du Christ. Malgré l'homogénéité dont font preuve ces cinq grandes verrières, le chantier qui vit leur réalisation paraît s'être étalé sur une... [Lire la suite]
13 février 2016

Les vitraux de l'église de Châtillon-sur-Loire - partie 1 : la nef

Le 14 juin 2014, jorganisais avec la SHAG (Société Historique et Archéologique du Giennois) le 3e Rallye-Patrimoine du Giennois dans le cadre des 17e Journées du Patrimoine de Pays et des Moulins. Cette manifestation nationale, d'initiative associative, moins célèbre et moins ancienne aussi que son fameux pendant, les Journées Européennes du Patrimoine, qui se tiennent traditionnellement le 3e week-end de septembre, est organisée le 3e week-end de juin. Elle ouvre la saison quand les JEP la referment. Les Journées du Patrimoine de... [Lire la suite]
25 juin 2010

Les dessous de Saint-Brisson, 2e partie

Comme nous l’avons vu à l'occasion de la première partie de cet article, la culture de la vigne, probablement apparue très tôt sur le coteau, se développe particulièrement sous la houlette des moines bénédictins du prieuré. Au XIIIe siècle le bourg compte de nombreux vignerons. La cave du château stockait dès cette époque le vin reçu en paiement des impôts. Le prieuré percevait lui aussi le cens[1] sur les terres qu’il concédait en tenure[2], ainsi que la dîme sur la majeure partie du bourg. On ignore cependant quel type de bâtiment... [Lire la suite]